Actualités

mardi 8 octobre LE PAYS RETHÉLOIS DÉFEND LES DROITS DES FEMMES

LE PAYS RETHÉLOIS DÉFEND LES DROITS DES FEMMES

« Elle s’est dit qu’elle pouvait le faire alors elle l’a fait »


Renaud AVERLY

La Communauté de communes du Pays rethélois dévoile le portrait de la sportive représentant la campagne pour le droit des femmes durant ce mois de novembre.

 
---------
 
PORTRAIT 8 : Sohanne CLIN
Le canoë-kayak est un sport de plein air, d’aventures.

La très jeune rethéloise Sohanne est en classe de 6ème au Collège de Robert de Sorbon.
À contre-courant des idées reçues, elle s’est lancée dans le grand bain à l’âge de 9 ans.

Quand d’autres rament pour trouver une activité de loisirs susceptible de leur convenir, pour Sohanne, pratiquer le canoë-kayak coule de source.

À 11 ans, en raison de son jeune âge, Sohanne n’a pas encore de véritable palmarès d’autant qu’elle est la seule fille à pratiquer cette discipline dans ce créneau d’âge.

Qui n’aime pas la Nature, les défis, n’est pas fait pour cette discipline. Même si la rivière est un terrain de jeu infini en fonction des saisons et des crues/décrues, il n’en reste pas moins qu’il faut rester vigilant. Mais c’est en parfaite harmonie que Sohanne et un jeune garçon du club s’entrainent souvent et concourent parfois ensemble.

Ses six coupes remportées sont autant de trophées qui encouragent Sohanne à pratiquer ce sport, même si elle regrette de ne pas pouvoir juger vraiment de ses performances, faute de pouvoir se mesurer à d’autres filles.

Mais, à voir Sohanne si combative, nul doute que les autres petites kayakistes devraient se donner à fond pour tenter de la dépasser.

Le canoë-kayak, un sport complet et ouvert à tous
Bien que les bras soient particulièrement sollicités, la pratique du canoë-kayak renforce l'ensemble des muscles du corps. Les jambes pour un appui solide, le dos pour maintenir le tronc droit, mais aussi les abdominaux pour compléter l'action de propulsion des bras ! Ce sport est également accessible aux personnes à mobilité réduite ou malvoyantes, leur permettant une autre expérience de la nature. Un seul impératif, savoir nager !

Merci au Rethel Château Canoë Kayak !
————
Photographie : Maxime-Hervé CHICARD – Maxyves