La Médiathèque-Musée au cœur du territoire


 

DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE À LA MÉDIATHÈQUE-MUSÉE

Ce projet est le fruit d’un long travail patient et déterminé porté par Françoise LÉOPOLD, adjointe en charge de la culture de la ville de rethel, depuis de nombreuses années et qui se concrétise aujourd’hui avec les élus communautaires du Pays rethélois. D’un projet de la ville, il passera à la Communauté de communes du rethélois puis du Pays rethélois, développant à chaque fois un peu plus ses contours et son ambition. Il est aujourd’hui au cœur du projet du territoire.

Initialement située au premier étage de l’Hôtel de Ville, la bibliothèque municipale de Rethel déménage en 1994 dans les locaux de l’ancienne Caisse d’Épargne, face à la Sous-Préfecture. Pas de travaux : seules les pièces du rez-de-chaussé sont aménagées. Un bureau – celui de l’ancien directeur d’agence, aux murs recouverts de bois sombre et à la moquette jaune moutarde, toujours visibles en ce moment –, un espace d’accueil et de lecture, une salle de consultation. Dans les étages, les réserves de livres et les collections. Dans l’autre aile du bâtiment, une vaste salle accueille bientôt des expositions : littérature, philatélie et histoire locale. Très vite, l’espace vient à manquer et l’utilisation des lieux révèle leurs faiblesses : manque d’accessibilité, de praticité, vétusté… Réaménager le bâtiment tient de la gageure : les travaux seraient extrêmement coûteux. Aussi, trouver un autre lieu pour construire la bibliothèque de la troisième ville du département s’impose comme une évidence.

Le Musée du Porcien et du Rethélois n’a pas eu les mêmes tourments. Passionné d’art et d’histoire, notamment celle de son territoire, le docteur Pierre-Victor MEUGY, expose dans sa maison des objets qu’il destine à un futur musée. Celui-ci voit le jour en 1930 grâce au « Comité des Amis du Musée » fraîchement créé. Le Musée du Rethélois et du Porcien est né, le Docteur MEUGY en est le conservateur. Les collections du Musée sont composées de peintures, sculptures, d’objets et d’artefacts d’archéologie. Elles sont marquées par les dons et legs successifs de figures emblématiques locales comme la collection d’objets asiatiques transmise par Paul Louis LUCE, qui fut gouverneur en Indochine française, ou les sculptures de l’avocat Paul CHAPPE. Les œuvres du peintre Eugène THIERY complètent ces riches collections. Celles-ci déménagèrent à plusieurs reprises avant de revenir à leur premier lieu d’exposition, le Tribunal de Rethel, où elles restèrent pendant une vingtaine d’année avant d’être mises en réservent au milieu des années 80.

Pendant ce temps, l’activité de la bibliothèque ne faiblit pas, les animations liées aux livres ont du succès, les expositions rencontrent leur public. C’est donc naturellement qu’un pont est jeté entre les activités de la bibliothèque et celle du Musée, scellé par des expositions récurrentes des collections de l’un dans les locaux de l’autre. Un nouveau projet, plus vaste, se dessine. Mais c’est dans les années 2000, avec la création de la Communauté de communes du rethélois que les discussions reprennent avec l’identification de l’Espace Linard comme site d’accueil de l’établissement. En 2014, la Communauté de communes du Pays rethélois décide de faire de ce projet la première grande action culturelle de sa jeune existence.

Ainsi naquit la Médiathèque-Musée. L’origine de la collectivité a été marquée par la volonté de porter un projet éducatif commun. L’ensemble des écoles a donc été transféré à la Communauté de communes avec un seul objectif : que chaque enfant puisse, où qu’il soit scolarisé sur le territoire, bénéficier des mêmes conditions d’apprentissage. La Médiathèque-Musée participe à cette ambition en permettant aux 3 000 enfants du territoire d’avoir accès à des œuvres de littérature, de musique, de cinéma ainsi qu’aux expositions du Musée.

La Médiathèque-Musée

Chiffres et dates clés

Un site entièrement réhabilité

La Médiathèque-Musée au service du territoire

L'Agora

L'Agora

Plan

Plan