LES VACANCES DE MON ENFANT AU PAYS RETHÉLOIS

Passeport / Passerelle : mode d’emploi

L’historique :

Mises en place depuis le début des années 90, les opérations « Passeport Loisirs » et « Contrat Educatif Local à l’année » ont traversé les changements structurels et se sont inscrits comme des événements récurrents et attendus aussi bien par le jeune public que par le monde associatif.

Depuis décembre 2016 et la fin du dispositif « CEL à l’année », il est réfléchi un moyen d’optimiser le rôle d’incitateur à la pratique sportive de la collectivité autour du dispositif existant, les « Passeports Loisirs ».

Les activités proposées dans le cadre de l’opération « Passeport Loisirs » ont une volonté didactique. Il s’agit pour l’enfant intéressé de découvrir une discipline ou un art qui l’attire et lui est plus ou moins inconnu. Toutes les activités proposées dans ce cadre sont gratuites pour les enfants participants.

Les objectifs de l’opération Passeport Loisirs sont multiples. Pour le jeune public, il s’agit de sensibiliser les enfants à l’engagement associatif, à la pratique du sport et/ou à la pratique artistique. Multiples et variées, les associations sportives et culturelles du territoire brassent un large éventail de disciplines, parfois méconnues du grand public et du public jeune. Il s’agit ici pour elles de se faire connaitre, de développer leurs activités et de recruter de possibles nouveaux adhérents. 

L’opération « Passeport Loisirs » est organisée durant les petites vacances scolaires, sauf vacances de Noël. L’opération se déroule donc durant trois périodes chaque année : vacances d’hiver, vacances de Pâques, vacances de la Toussaint.

 



La Passerelle Loisirs, qu’est-ce que c’est ?

Le dispositif « Passerelle » s’articule autour des sessions « Passeport Loisirs ». Venant en complément du dispositif existant, le dispositif d’aide à la participation associative des enfants du territoire doit amener à voir le nombre d’enfants licenciés augmenter au sein des associations sportives du Pays Rethélois.

L’objectif premier est d’apporter un soutien financier pour l’acquisition d’une première licence. Ainsi, la collectivité joue son rôle d’incitateur à la pratique et à la découverte du monde associatif en finançant un maximum de 30 euros sur la base du prix réel de la licence.

Comment ça marche ?

Chaque enfant du territoire recevra via son établissement scolaire, avant chaque période de vacances scolaires (hors vacances d’été), le programme d’activités avec plusieurs coupons détachables. Ces coupons lui serviront de porte d’entrée auprès des associations participantes. Il n’aura alors qu’à se présenter aux créneaux horaires ouverts par les associations pour tester la ou les disciplines de son choix.

 

anna

anna


leo

leo

Retrouvez ici le document Mes Vacances au Pays rethélois.

Crédit illustrations Léo et Anna : LFG Communication.